Actualités

90 initiatives pour illustrer l’économie circulaire en Île-de-France !

 

Le premier recueil cartographique des initiatives d’économie circulaire en Île-de-France vient d’être publié.

Il a été réalisé par l’association Orée avec le soutien de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (DRIEE).

12 partenaires ont participé au recensement des initiatives et à l’élaboration du recueil : la DRIEE Île-de-France, l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie Île-de-France, l’ARENE, la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi, l’IAU, ETD, le conseil régional d’Île-de-France, Paris Région Entreprises, la Mairie de Paris, l’ORDIF, TEDDIF et ORÉE.

L’économie circulaire vise à optimiser la gestion des ressources - matières et énergies - afin d’en minimiser leur production et économiser la consommation en matières premières. Ce modèle s’inspire ainsi du fonctionnement en boucle des écosystèmes naturels au contraire du modèle standard linéaire (extraire, produire, consommer, jeter) qui repose sur une utilisation sans limites des ressources.

Le recueil présente près de 90 initiatives emblématiques d’Île-de-France sur les 7 champs que couvre l’économie circulaire (approvisionnement durable, éco-conception, écologie industrielle et territoriale, économie de la fonctionnalité, consommation responsable, réemploi/réutilisation/réparation et recyclage) et répond aux 3 objectifs suivants :
- identifier les actions opérationnelles sur le territoire ;
- disposer des informations sur les porteurs de projet ;
- montrer par l’exemple et ainsi donner envie à d’autres de se lancer.

A titre d’exemple, il présente des réalisations comme :
- le réseau urbain d’énergie frigorifique Climespace qui permet de climatiser 5 millions de m2 grâce à l’eau de la Seine.
- le méthaniseur Equimeth, qui valorise 30 000 tonnes de fumier équin par an pour produire du biogaz.
- la ressourcerie la Réserve des arts qui collecte les chutes de production provenant du secteur du luxe de l’évènementiel et du bricolage.

Ces trois initiatives témoignent de la diversité des démarches recensées dans ce panorama.

Le recueil est disponible en ligne sur le site d’ORÉE ou celui de la DRIEE