Actualités

Epidémie de grippe saisonnière : rappel des recommandations de prévention

 
Epidémie de grippe saisonnière : rappel des recommandations de prévention

Alors que le pic de l’épidémie approche, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a réuni les autorités sanitaires pour faire le point sur la surveillance et la gestion de la grippe saisonnière. Fortement sollicités, les établissements et les professionnels de santé font face.

L’épidémie de grippe qui a débuté en décembre en Bretagne et en Ile-de-France s’est rapidement étendue à toutes les régions. Elle présente à ce jour une activité particulièrement importante dans les régions de la moitié est de la France notamment en région Auvergne Rhône-Alpes, et en Ile-de-France. Majoritairement due au virus A(H3N2), elle se caractérise par de nombreuses hospitalisations de personnes âgées de 65 ans et plus.

La grippe n’est pas une maladie banale. Elle peut être dangereuse. Dès le 28 octobre 2016 et régulièrement depuis le début de l’épidémie, la Direction générale de la santé a mobilisé les professionnels de santé et les a incités à la plus grande vigilance, en demandant aux Agences régionales de santé (ARSAgence Régionale de Santé) de sensibiliser les établissements accueillant des personnes âgées aux mesures de prévention et de contrôle de la grippe.

La Direction générale de la santé a rappelé que la meilleure protection individuelle et collective reste la vaccination, notamment dans les collectivités de personnes âgées pour lesquelles un objectif de vaccination d’au moins 75% des résidents est fortement recommandé.

La couverture vaccinale moyenne des résidents contre la grippe était de 83% lors de la grippe saisonnière 2015-2016 (Santé publique France).La couverture vaccinale du personnel de ces établissements est également une mesure de prévention déterminante.

La Direction générale de la santé a régulièrement demandé, depuis le début de l'épisode actuel de grippe, que les directeurs de ces établissements appliquent très strictement les mesures de prévention de la transmission du virus entre les résidents et les recommandations pour les personnels (lavage de mains, port du masque, réduction des contacts…). La phase épidémique est toujours en cours. L’application stricte des gestes de prévention est essentielle :

  • Évitez les contacts rapprochés avec une personne atteinte de grippe, en particulier si vous êtes âgé de plus de 65 ans, porteur d’une maladie chronique ou enceinte ;
  • Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydro- alcoolique ;
  • Couvrez-vous la bouche et le nez en cas de toux et d’éternuement ;
  • Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et jetez-les ;
  • Si vous avez des signes de grippe (fièvre, toux, courbatures, fatigue…), contactez votre médecin traitant.

D’après les dernières données de Santé Publique France, le pic de l’épidémie est sur le point d’être franchi dans plusieurs régions et le nombre de cas enregistrés sur l’ensemble du territoire reste globalement très important.
Les hôpitaux sont, de ce fait, particulièrement sollicités.

Pour continuer à faire face à la situation, Marisol Touraine a adressé mardi 10 janvier 2017 à l’ensemble des établissements de santé une instruction leur demandant de déclencher immédiatement toutes les mesures nécessaires, y compris en déprogrammant des actions, pour éviter toute saturation des urgences. Des dispositifs gradués existent pour permettre aux hôpitaux de déprogrammer des opérations, d’ouvrir des lits et de rappeler du personnel pour prendre en charge tous les patients qui ont besoin d’être hospitalisés.

Cette instruction s’ajoute à toutes les mesures que la Ministre a mises en œuvre, depuis le début de l’épidémie, pour permettre au système de soins de faire face1 : alertes précoces et régulières des professionnels libéraux et des établissements hospitaliers pour assurer une prise en charge optimale des malades ; sensibilisation et suivi particulier des maisons de retraite ; rappel des mesures de prévention de protection à la population (diffusion quotidienne de spots sur les chaînes de télévision et de radio depuis plusieurs semaines).