Inscription aux épreuves du permis de conduire, conduire un cyclomoteur, attestation et brevet de sécurité routière

Saisir les services de l'État

Attestation et brevet de sécurité routière

 

Attestation de sécurité routière

L'attestation de sécurité routière (ASR) valide les connaissances théoriques des règles de sécurité routière des personnes

  • non titulaires de l'attestation scolaire de sécurité routière (ASSR de niveau 1 et 2)
  • âgées de plus de 16 ans et nées à compter du 1er janvier 1988
  • non scolarisées
  • titulaires d'un contrat d'apprentissage

Un candidat qui ne détient pas l'ASSR de 1er et 2ème niveau doit obligatoirement obtenir l'attestation de sécurité routière (ASR)

  • pour passer le brevet de sécurité routière (BSR)
  • pour l'obtention du premier permis de conduire, quelle que soit sa catégorie, s'il est né après le 1er janvier 1988

L'attestation de sécurité routière n'autorise pas son titulaire à conduire un véhicule à moteur

Lieu de l'inscription à l'examen 

Le candidat doit s'inscrire auprès du GRETAGroupement d'établissements (groupement d'établissements de l'éducation nationale) chargé d'organiser l'épreuve de l'ASR, dans le département de son choix.

L'adresse du GRETAGroupement d'établissements peut être indiquée au candidat par :

  • son auto-école
  • le rectorat de son académie

Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR)

Les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) sanctionnent l'enseignement, désormais obligatoire, des règles de sécurité routière.

Elles sont délivrées, après un contrôle des connaissances théoriques de sécurité routière, pendant le temps scolaire.

Elles sont nécessaires à l'obtention du brevet de sécurité routière (BSR) ou d'un premier permis de conduire, quelle que soit sa catégorie, pour les personnes nées après le 1er janvier 1988.

Elles n'autorisent pas leurs titulaires à conduire un véhicule à moteur.

Brevet de sécurité routière

Le brevet de sécurité routière est obligatoire pour conduire, en l'absence de permis de conduire :

  • un cyclomoteur dès l'âge de 14 ans
  • un quadricycle léger (mini-voitures classées "voiturettes" ou petits quads) dès l'âge de 16 ans.

Cette obligation s'applique uniquement aux personnes nées à compter du 1er janvier 1988.