Les Emplois d'Avenir

 

L'emploi des jeunes constitue une priorité absolue du Gouvernement et de l'action des services de l'Etat : les emplois d'avenir vont permettre d'insérer dans l'emploi de nombreux jeunes peu qualifiés.

Qui est concerné ?
- Vous avez entre 16 et 25 ans (ou jusqu’à 30 ans si vous êtes reconnu travailleur handicapé)
- Vous n’avez pas de diplôme ou vous avez un CAP/BEP et recherchez un emploi depuis plus de 6 mois
- Si vous habitez dans une zone urbaine sensible (ZUSZone urbaine sensible), une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou en outre-mer, vous pouvez accéder à un emploi d’avenir jusqu’au niveau bac +3 si vos êtes en recherche d’emploi depuis plus d’un an
 
Qu’est ce que c’est ?
- C’est un contrat à temps plein en CDI ou CDD d’1 an renouvelable jusqu’à 3 ans
- C’est une formation pour apprendre un métier et préparer votre avenir
 
Qui recrute ?
- Principalement les secteurs d’activité en développement ou à forte utilité sociale ou environnementale (filière verte et numérique, secteur social, secteur médico-social, aides à la personne), associations, mairies, départements, régions, communauté d’agglomération, hôpitaux, maisons de retraite…
- Les employeurs reçoivent une aide de l’Etat pour ce recrutement en échange d’un engagement à accompagner le jeune avec un tuteur et à lui permettre d’accéder à des formations.
 
A qui s’adresser ?
- à la mission locale ou l’agence de Pôle Emploi la plus proche
- L’accompagnement est confié aux missions locales, où des «référents» sont chargés d’une médiation entre le jeune et l’employeur, ainsi que du suivi dans l’objectif d’une pérennisation dans l’emploi
 
Renseignez vous auprès de la mission locale ou de l’agence Pôle Emploi (39 49) la plus proche ou sur : www.lesemploisdavenir.gouv.fr

13 600 emplois d'avenir ont été signés en Ile-de-France

Le numéro 61 de la publication "Bref thématique" se focalise sur les bénéficiaires des emplois d’avenir. Il détaille très précisément les profils de ces jeunes et de ceux qui les emploient mais aussi les métiers exercés et le suivi mis en place.

Le Préfet de région tient à souligner que, entre le début du dispositif et la fin du premier semestre 2014, 13 600 jeunes sont entrés en emploi d’avenir (EAV) auprès d’employeurs franciliens. Le 1er secteur d’activité est celui de la restauration (employés polyvalents de restauration, serveur en restauration). Dans le secteur non-marchand, le métier le plus exercé est éducateur d’activités sportives.
 Enfin, les emplois d’avenir  représentent une passerelle vers l’emploi, puisque 2/3 des contrats à durée déterminée ont été renouvelés.
 
 Retrouvez toutes les études thématiques de la Direccte Ile-de-France sur : www.idf.direccte.gouv.fr