Espaces ruraux et périurbains

 

La ruralité dans les Yvelines

  • 173 communes sur 262 sont considérées comme rurales ;
  • Plus de 70% de la surface du département est composée d’espaces ruraux et naturels ;  
  • Une ruralité marquée par la proximité de l’unité urbaine de Paris ;
  • Deux parcs naturels régionaux : PNR de la Haute Vallée de Chevreuse et PNR du Vexin français

Ressources : 

Mode d’occupation des sols (DRIAAF, 2012)

> mode occupation des sols 2012 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 10,78 Mb

Les 8 petites régions agricoles des Yvelines 

Aire urbaine de Paris (d’après le zonage en aire urbaine 2010, INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques / DATARDélégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale)

Aire urbaine de Paris

Typologie nationale des campagnes (CGET, 2015)

> typologie des campagnes en France - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 8,51 Mb

PNR et forêts de protection (2014)

> Périmètre PNR et forêts de protection Yvelines - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,36 Mb


Comités interministériels aux ruralités

Par l’organisation de comités interministériels aux ruralités, le Gouvernement a souhaité impulser et accroître une nouvelle dynamique en faveur de la ruralité. 

Trois comités interministériels aux ruralités se sont tenus à Laon (mars 2015), Vesoul (septembre 2015), Privas (mai 2016).  

Les 104 mesures déployées suite à ces trois comités interministériels portent sur tous les champs de l’action publique dans les territoires ruraux : 

  • Santé ;
  • Accès au numérique et à la téléphonie mobile ; 
  • Accès aux services publics ; 
  • Education / jeunesse ; 
  • Développement économique ; 
  • Logement ; 
  • Sport et culture ; 
  • Appui aux acteurs territoriaux (collectivités, associations…) ; 
  • Simplifications administratives. 

Dossier de presse du comité interministériel aux ruralités du 20 mai 2016

> cir-3-dossier-presse-2016-05-18 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,80 Mb

Plus d’informations : http://www.cget.gouv.fr/dossiers/comites-interministeriels-aux-ruralites


Contrats de ruralité

Après les assises des territoires ruraux organisées durant l’automne 2014 et les trois comités interministériels aux ruralités qui se sont tenus les 13 mars et 14 septembre 2015, et le 20 mai 2016, le Gouvernement a choisi de revoir en profondeur son mode d’action, en activant tous les leviers de l’État, suivant trois axes :

  • garantir à chaque citoyen un égal accès aux services, qu’ils soient publics, économiques, éducatifs, culturels ou de loisirs ;
  • renforcer les capacités des territoires et de leurs élus pour porter et développer une action publique de proximité, efficace et adaptée aux besoins des citoyens et des entreprises ;
  • dépasser les logiques de concurrence territoriale qui délitent le lien social et opposent les territoires les uns aux autres, en redonnant de l’attractivité aux bourgs-centres et aux villes moyennes et en accentuant les  échanges entre territoires ruraux et urbains.

Ils sont signés entre l’Etat, le président du PETR ou de l’EPCI concerné, et des partenaires impliqués dans les actions portées par le contrat (par exemple : conseil départemental, communes, parc naturel national ou régional, agences techniques départementales ou d’urbanisme, opérateurs publics, caisse des dépôts et consignations, associations…).

Les contrats de ruralité : mode d’emploi

Les contrats visent, à l’échelle d’un territoire, à :

  • coordonner les moyens techniques, humains et financiers afin d’accompagner la mise en œuvre d’un projet de territoire
  • fédérer les partenaires institutionnels, économiques, associatifs dans les territoires ruraux et donner plus de force et de lisibilité aux politiques publiques pour en décupler les effets.

Chaque contrat doit s’articuler dans une logique de projet de territoire, autour de 6 volets sur la durée de contrat :

  • - Accès aux services et aux soins
  • - revitalisation des bourgs centres
  • - attractivité du territoire
  • - mobilités
  • - transition écologique
  • - cohésion sociale

Il peut, sur la base des spécificités locales être complété d’axes supplémentaires.

Le contrat de ruralité intègre tous les outils, dispositifs et moyens existants (mesures des comités interministériels aux ruralités, DETR, soutien à l’investissement public local, volet territorial du CPER…) sur le territoire d’un pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) ou d’une intercommunalité, nationaux ou locaux.

Il recense les actions, les calendriers prévisionnels de réalisation et les moyens nécessaires pour les mettre en œuvre

Les contrats de ruralité dans les Yvelines

Dans les Yvelines, 5 contrats de ruralité ont été signés à l’été 2017, portant sur la période 2017-2020.

Les territoires concernés sont :

  • la communauté d’agglomération de Versailles-Grand-Parc,
  • la communauté urbaine Grand-Paris-Seine-et-Oise,
  • la communauté de communes du Pays Houdanais
  • la communauté de communes de Cœur d’Yvelines
  • la communauté d’agglomération Rambouillet territoire.

Grâce à ces contrats, l’Etat et ses partenaires vont accompagner la mise en œuvre de projets concrets, au profit des territoires ruraux, et optimiser leur action en renforçant leur coordination.


Identification d’initiatives et de projets innovants dans le périurbain 

Pour tenir compte des spécificités des territoires périurbains et valoriser les projets portés dans ou en lien avec ces territoires, le ministère de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités locales a mis en place une plateforme-ressource, intitulée « le lab périurbain ».

Elle doit permettre d’informer les porteurs de projets et de faciliter la diffusion d’initiatives et solutions locales innovantes identifiées dans les espaces périurbains, quels que soient leurs porteurs (collectivités, EPCI, service de l’Etat, aménageur, bailleur, cabinet de conseil, association, acteur de l’innovation, de l’ESS, du développement local…). 

Toutes les informations sur ce dispositif sont accessibles sur l’espace du lab périurbain : http://periurbain.cget.gouv.fr/.

Contacts : 

- M. Michel Heuzé, sous-préfet de Rambouillet, référent départemental pour la ruralité : sp-ramb-secretariat@yvelines.gouv.fr

- Mission de coordination interministérielle et territoriale : pref-micit@yvelines.gouv.fr

Plus d’informations : http://www.cget.gouv.fr/territoires/ruralites