Erasmus +

 

Erasmus + : programme européen pour la jeunesse

Ce programme s’adresse aux jeunes âgés de 13 à 30 ans, mais également aux associations, aux collectivités locales et tout organisme œuvrant dans le domaine de la jeunesse.

Les actions jeunesse de ce programme sont gérées par une agence française, installée au ministère en charge de la jeunesse et des sports. Cette agence est également un Point National d’Information du volet Sport d’Erasmus+.

Pour visualiser des exemples concrets de projets et d’actions menés, vous pouvez consulter le blog de l‘Agence et des porteurs de projets.

Dans le cadre d’appels à projets (3 par an), les jeunes et les organismes de jeunesse peuvent organiser des projets de mobilité, partager des pratiques entre professionnels, participer à la construction de l’Europe et des politiques de jeunesse.
 
Présentation des actions Jeunesse 

Elles se déclinent en cinq axes :

et s’appuient sur  3 actions-clés :

Action-clé 1 : Mobilité des jeunes et des travailleurs de jeunesse à des fins d'apprentissage

Erasmus+ encourage la mobilité collective ou individuelle des jeunes (de 13 à 30 ans selon les cas) via les échanges ou le service volontaire européen ainsi que celle des travailleurs de jeunesse.
 
Aucun niveau de diplôme ou de formation n'est requis pour participer.

Cette mobilité peut s'organiser avec les pays du programme (28 Etats membres de l’Union européenne + Turquie, Suisse, Norvège, Liechtenstein, Islande, ancienne République yougoslave de Macédoine) et les pays voisins de l’Union européenne.

Action-clé 2 : Coopération et partenariat pour l'innovation et le partage d'expériences

  • Partenariats stratégiques

Ce volet du programme soutient les projets de coopération internationale, le partage
d'expériences et l’échange de pratiques innovantes entre les différents secteurs (éducatif, socio-économique, associatif, société civile dont groupes de jeunes, politique, etc.).
Ces partenariats visent la coopération au sein d’un même secteur ainsi que la coopération intersectorielle des structures issues des pays du programme.
A noter qu’une mobilité long terme peut être envisagée pour les travailleurs de jeunesse dans le cadre d’un Partenariat stratégique si elle apporte une réelle plus-value à la coopération.

  • Renforcement des capacités (« capacity building ») des structures de jeunesse

Il s’agit de soutenir la coopération avec les autres pays du monde éligibles (7 régions concernées) via des échanges de jeunes, le service volontaire européen et la mobilité / formation des travailleurs de jeunesse.
Ce volet est géré par l’agence exécutive « Education, Audiovisuel, Culture » basée à Bruxelles.

Action-clé 3 : Soutien à la réforme des politiques

La réforme des politiques a pour but de renforcer les outils et instruments mis en place pour faciliter la mobilité en Europe ainsi que la coordination des Etats membres de l'Union dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse;
 
Dans ce cadre seront soutenus les séminaires nationaux et transnationaux entre les jeunes et les décideurs politiques. Une opportunité de participer et d’enrichir le processus du Dialogue structuré.

Pour tout renseignement supplémentaire :

-un site :http://www.erasmusplus-jeunesse.fr/site/erasmus-programme-pour-la-jeunesse.html

-un contact à la direction départementale de la cohésion sociale des Yvelines : Mme Marie Richard, conseillère d’éducation populaire et de jeunesse, relais d’Erasmus+

tel : 01 39 24 36 32  courriel : marie.richard@yvelines.fr