Mobilisation des associations pour la citoyenneté

 
 
Mobilisation des associations pour la citoyenneté

Le 14 avril 2015, Erard Corbin de Mangoux, Préfet des Yvelines a présidé la réunion de synthèse de la démarche de mobilisation des associations pour la citoyenneté, en présence d’une centaine de personnes, représentants d’associations ou fédérations d’associations, de centres sociaux, de missions locales, mais aussi de collectivités et de services de l’Etat.

Cette réunion visait à partager les conclusions des 5 temps d’échange organisés dans les semaines précédentes au niveau départemental et dans les 4 arrondissements du département avec des acteurs actifs dans les champs de la citoyenneté, de la laïcité et du lien social.

M. le Préfet a souligné la volonté du gouvernement de répondre au malaise social et démocratique par des mesures concrètes et a réaffirmé l’importance du rapport des citoyens à la République, alors que beaucoup ont l’impression d’en être oubliés. Il a rappelé que suite au comité interministériel «Egalité et citoyenneté, la République en actes», 60 mesures concrètes concernant différents champs des politiques de l’Etat (Education, logement...) seront mises en oeuvre (*)

Noura Kihal-Flégeau, sous-préfète en charge de la politique de la ville, a souligné la richesse des échanges tenus lors des 5 réunions, qui ont associé au total plus de 150 personnes. Elles ont notamment permis aux participants de partager leur perception du climat post-attentat et les difficultés rencontrées au quotidien, en particulier dans les quartiers prioritaires. Ont notamment été évoqués l’absence de définitions claires des notions de citoyenneté et de laïcité, les difficultés sociales et économiques, le désarroi de certains jeunes, formant des cibles faciles pour les milieux radicaux, ou le manque de mixité. M. Marquié, chargé d’études et de recherche à l’INJEP, a apporté un éclairage sur ces constats au travers des conclusions de différentes études sociologiques.

Les propositions d’actions recueillies lors des différentes réunions concernent la construction d’un socle commun autour des valeurs de citoyenneté et de laïcité, l’incitation au développement d’actions pour et par les jeunes, le renforcement du lien social (mixité, liens inter-générationnels...) et de la coordination entre acteurs de terrain. Elles ont aussi permis d’identifier deux priorités transversales : le renforcement de la connaissance de la langue française et la formation des acteurs de terrain.

Les différents acteurs ont exprimé leurs attentes vis-à-vis de l’Etat pour porter des actions spécifiques mais aussi soutenir leurs actions.

A l’issue de la réunion, M. le Préfet et Mme la sous-préfète en charge de la politique de la ville ont annoncé que ce type de rencontres seraient ritualisées et ont réaffirmé la volonté de l’Etat de prendre en compte les conclusions de ces réunions dans la mise en œuvre des politiques publiques.

* Par ailleurs, le Premier Ministre a présenté le 17 avril 2015 un plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, qui sera doté de 100 millions € sur trois ans.

Téléchargez les compte rendu des différentes réunions

 

20150414_153949
20150414_153939